.
.

Hypnose

« J’ai peur de tomber en dépression avec tout ce qui se passe (confinement, Covid-19)... »


Le confinement se passait plutôt bien pour une de mes clientes jusqu’au moment où les angoisses ont commencé à apparaître. 
Des angoisses qui ont généré une sensation d’oppression au niveau de la poitrine, bloquant la respiration. Elle ne savait plus comment gérer le stress en période de Covid.
Familière de ces sensations cette cliente s’est inquiétée d’autant que ces manifestations physiques s’associaient à de l’apathie. 
Elle n’avait plus envie de rien, elle avait des pensées noires, la peur du futur. 
Connaissant son passé, elle a eu peur de revivre une dépression. 

C’était l’objet de ses craintes et donc de son rendez-vous et pourtant, ce n’était pas le vrai sujet. 


En fait, plein de pensées lui ont traversé l’esprit et elle se sentait perdue comme dans le brouillard à avoir le sentiment de perdre à nouveau ses repères. 
Ensemble, nous avons mis à jour sa vraie problématique. 
Cette cliente avait un besoin criant d’authenticité. 
Un besoin de tomber le masque social et de jouer son propre rôle, au naturel, avec spontanéité. 

Oui mais c’était sans compter sur son tempérament habituel qui était là depuis plusieurs années et qui créait des conflits intérieurs.

Ma façon de travailler en hypnose est de mettre en mots et en images vos représentations intérieures. 
C’est une façon de faire qui permet de regarder ce qui se joue en soi avec recul et détachement, mais aussi qui permet de déjouer le mental pour accéder à des représentations intuitives, proposées par l’inconscient. 

Ma mission aux côtés de mes client(e)s est de faire bouger les représentations internes, qui sont comme des scènes de films. 
Ensemble, nous écrivons l’issue favorable de la scène. 
Il est souvent question de venir réconcilier deux personnages sur scène, qui sont en contradiction.

Travailler sur le scénario implique d’aller explorer les raisons de ce désaccord et les besoins des deux personnages en présence. 
• Qu’ont-ils en commun dans ce qu’ils défendent ?

• De quoi ont-ils peur ?

• Que veulent-ils réciproquement ?
Il convient de donner la parole au plus fort, au plus bruyant, au plus extravagant des deux. Les débats houleux sont à l’origine de cet effet « brouillard » dans notre tête.

L’objectif est d’atteindre la réconciliation. 
Une réconciliation qui amène la réunion. 
La réunion qui amène la cohabitation pacifique. 

Et alors seulement, il est possible d’écrire la scène suivante.

 

***********************************************************
L'oppression physique ressentie par ma cliente était donc la conséquence d’une contradiction intérieure.
Une contradiction apparue à l’aube du changement nécessaire vers une autre version d'elle-même, plus alignée.
Changement que le confinement a sans doute précipité. 

J’aime profondément les « symptômes » de mal-être en ce qu’ils sont la porte d’entrée vers le changement. 

Et vous, savez-vous voir vos « symptômes » du mal-être positivement ?

Savez-vous distingué la vraie cause du « symptôme » ?

 


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.